Le Printemps des Poètes à Tours

 

 Dimanche 5 mars

à 15h
Musée des Beaux-arts

If we shadows Jeux d’ombres pour Yves Bonnefoy

« If we shadows have offended… »

s’amuse Puck à la fin du Songe d’une nuit d’été. Shadows, ce sont les acteurs,
chez Shakespeare. Dans un récit de 2012, Yves Bonnefoy, prenant l’auteur d’Othello au mot, imagine une mise en scène occupée tout entière aux ombres que  les acteurs pourraient jeter sur les murs…
Fantasmagorie que redouble une rêverie sur l’invention de l’image figurée par la fille du potier de Corinthe.
Textes d’Yves Bonnefoy extraits de Le Digamma, Galilée, 2012, et de ses traductions des pièces de
Shakespeare. Lus par Karin Romer et Bernard Pico.

 

 à 17h
CCNT, 47 rue du Sergent Leclerc

Sophiatou Kossoko /

Francis Plisson
Performances, en résonance avec le thème « Afrique (s) »

« Pour cet événement partagé, je désire faire une lecture dansée, la lecture d’une danse. Dans ces mouvements dialogueront
langages de poétesses, écritures d’auteures contemporaines, « Je t’Afrique, tu m’Afriques, il s’Afrique… Un acte performatif
pour la mise à jour d’un imaginaire encore refoulé. »
Sophiatou Kossoko.

« Je répondrai à cette proposition performative en utilisant le corps, le texte et la musique. L’espace, son partage et son exploitation,
sera déterminant dans cette performance. »
Francis Plisson. (entrée libre)

Sophiatou Kossokpo © Anne Barthélémy