Le Printemps des Poètes à Tours

Sommaire Editions précédentes Association Images Presse Liens Poèmes Contacts Structures Partenaires Bip

 

 

Dernière minute...

en avant-première
Samedi 28 février à 15h
Hôtel mercure Tours-Sud Espace Malraux

À l’initiative d’Art et Poésie de Touraine,
après-midi poétique avec lecture et musique
autour de l’Insurrection poétique.

Une scène ouverte clôturera ce moment.

La Maison de la poésie

Salle Capitulaire, près du Cellier Saint-
Julien et du Musée du Compagnonnage.

Un lieu de lecture

Une collection d’anthologies, des textes de Luc Bérimont, des livres publiés par les éditions Bruno Doucey,
des poèmes d’Alain Boudet sont à votre disposition.

« Lire le poème ce n’est pas aller d’un point
à un autre, c’est vagabonder, deux pas en
avant, trois pas en arrière, deux pas sur le
côté, c’est tenter tous les chemins, même
ceux qui vont en sens contraire. C’est revenir
sur ses pas, même, surtout, quand
on croit avoir compris, c’est demeurer une
éternité dans un mot, une image, un vers,
si ça vous chante, c’est « rêver autour »
comme disait Aragon ».

Jean-Pierre Siméon

Un lieu d’exposition :

Le poète, metteur en scène, sculpteur, typographe,…
Pierre Albert-Birot inventa les poèmes-pancartes.
En suivant son chemin, les passeurs de poèmes vont à leur tour confectionner
des poèmes-pancartes que vous pourrez découvrir à la Maison de la Poésie.

Un lieu de manifestations

(se reporter au programme des animations et événements).

Ouverte du 7 au 21 mars, les mardis, mercredis, jeudis et vendredis de 14h à 17h. (entrée libre)

Des anthologies, des florilèges…

Des poètes, des comédiens, des hommes politiques, des plasticiens… ont eu envie
de partager les poèmes qui font leur lecture favorite, ces textes vers lesquels ils retournent sans cesse…
Certains ont choisi de traverser les ans, d’autres de se centrer sur un thème, d’autres
encore sur une forme poétique…
La lecture de ces anthologies ouvre sur d’autres découvertes de textes.

Deux lieux d’exposition :

La Galerie Nationale du 7 au 14 mars

Les anthologies vont côtoyer les poèmes affiches avec les textes que nous avons envie de partager avec vous.

La Maison de la Poésie du 7 au 21 mars

En consultant « bm-tours.fr », vous pourrez retrouver une part importante des anthologies
que possède la Bibliothèque Centrale.

Le Printemps des Poètes à TOURS 17e édition du 7 au 22 mars 2015

Un thème : « « L’insurrection poétique » »

Un poète mis à l’honneur : Luc Bérimont

Un parrain : Le comédien Jacques Bonnaffé

« Fait de langue, la poésie est aussi, et peut-être d’abord, une manière d’être, d’habiter, de s’habiter ».

Georges Perros


« Parole levée, vent debout ou chant intérieur, elle manifeste une objection
radicale et obstinée à tout ce qui diminue l’homme, elle oppose aux vains
prestiges de paraître, de l’avoir et du pouvoir, le voeu d’une vie intense et
insoumise. Elle est une insurrection de la conscience contre tout ce qui enjoint, simplifie, limite et décourage ».

Jean-Pierre Siméon
Directeur artistique du Printemps des Poètes

« Le Printemps des Poètes - Tours », constitué en association en juillet
2014, a rêvé cette dix-septième édition du Printemps des Poètes en voulant :

- faire que la poésie soit le bien de toutes et de tous, sans exclusive
géographique, générationnelle, de forme, d’époque.
- prendre soin de la langue, apporter une vigilante attention aux mots, …
- surprendre, faire partager le plaisir de découverte, de rencontre avec les textes et les poètes contemporains.

Retrouvez toutes les informations sur :

leprintempsdespoetesatours.com et sur www.tours.fr

La poésie dans l’espace public

La poésie s’installe là où on ne l’attend pas !
Elle va à la rencontre de tous partout dans la ville.

Dans les bus
Pendant une semaine, dans tous les BUS, les voyageurs pourront découvrir sur les oriflammes huit textes différents.

Dans les parkings
La société Vinci Park est partenaire national et local du Printemps des Poètes.
Dans tous les parkings qu’elle gère, les automobilistes en allant stationner leur véhicule
pourront lire des poèmes. La poésie pour
accompagner toute la journée !

Dans les jardins
Nous irons « planter » des poèmes dans des jardins de la ville et des espaces publics. Parmi les arbres et les fleurs, des poèmes vont s’épanouir ! Pour une lecture individuelle ou collective, prenez un peu de temps afin que les mots cheminent.

Dans la rue
Dans toutes les rues et jardins qui portent des noms de poètes, de Villon à Prévert, ou Boris Vian, seront affichés des poèmes de
ces ciseleurs de mots.

Dans la Galerie Nationale
Des expositions de poèmes affiches et d’anthologies.

Dans les trains
Les passeurs de mots des BIP vont aller chuchoter des textes à l’oreille des voyageurs.

Dans les crèches
Des accueils en poésie, des distributions de textes, des affichages, des lectures, des animations…
pour tous, pour les enfants, les familles, pour les personnels.

Dans les halls des immeubles gérés par Tours-Habitat...

(Brigades d’Intervention Poétique) Les BIP

Qui a peur de la poésie ? Des souvenirs d’école, de collège, de lycée, où vous avez « séché » d’ennui sur un poème étudié,
disséqué, commenté à l’envi ? Trouvez-vous que c’est difficile ?
Que c’est vieux ?
Que ce n’est pas pour vous ?...
Alors le Printemps des Poètes s’adresse d’abord à vous ! Parce que la poésie est vivante. La poésie est d’aujourd’hui, pour
aujourd’hui et pour tout le monde. Nécessaire, vivifiante comme l’air qu’on respire. C’est une manière de rêver, de
penser, de voir, d’entendre, de partager quelque chose de très personnel, de créer du lien, de la joie, du rire, des larmes, des
mots, des émotions.

- Voulez-vous que je vous lise un poème ?
- Mais moi, j’aime pas la poésie ! Ce n’est pas sérieux ! … Essayez donc !

Le passeur de poèmes commence sa lecture. Et là, quelque chose se passe ! Le passant
pressé, s’arrête, écoute et les mots commencent à cheminer, à interroger, à faire naître des images…
On offre une fleur et une feuille colorée
avec le texte du poème lu.
D’année en année naissent des florilèges !

Les passeurs des Brigades d’Intervention Poétique iront à la rencontre des petits et des grands :

Samedi 7 mars de 15h à 16h, à l’octroi, sur le pont, rue Nationale…

Lundi 9 mars de 8h15 à 8h45, au Sanitas, Place Neuve, à la porte des écoles

Mardi 10 mars à 8h, quartier des Fontaines, impasse Johann Strauss

Mardi 10 mars à 8h, devant les écoles Croix Pasquier et Saint-Exupéry

Jeudi 12 mars à 8h, devant les écoles Croix Pasquier et Saint-Exupéry

Vendredi 13 mars à 8h, quartier des Fontaines, impasse Johann Strauss

Mardi 17 mars, 14h, gare de Tours

Mercredi 18 mars à 8h, devant l’école maternelle Marie curie

Vendredi 20 mars à 8h15, devant l’école maternelle Jules Verne

Une exposition

Feux de croisement 21 et 22 mars - 28 et 29 mars

Galerie L’YEUX COMMUNS, rue Etienne Marcel.
Des dessins d’Annie Barrat croisent des poèmes de Claire Kalfon.

FEUX DE CROISEMENT
              ( à la base de tout éclairage)
Quand le dessin et la poésie réunis proposent
des espaces flottants où espace et temps se confondent.
Quand l’image et le langage se croisent et s’éclairent sans s’aveugler.
Deux expériences qui questionnent notre manière d’être au monde.

Poésie par téléphone ou : SOS Poésie

Association Amis d’André Stagnaro -Poésie Vivante

Il y avait déjà l’amitié par téléphone avec SOS amitié. Poésie par téléphone c’est SOS Poésie !
Pour qui ?
Pour les amoureux de la poésie qui voudraient entendre la voix d’un (e) comédien (ne) dire
trois minutes de poèmes choisis pour eux ou souhaités par eux ; mini récital personnel sans sortir de chez soi.
Quand ?
Service
gratuit, fonctionnant tous les jours pour les messages.

Les lectures fonctionnent pendant toute la durée du Printemps des Poètes.
Et se poursuivent toute l’année avec les contacts noués lors du Printemps des Poètes.

Mode d’emploi :
1- contacter l’association par mail : aaspoesievivante@orange.fr

pour donner :
- le
numéro de téléphone à rappeler (téléphone fixe, les numéros de portable ne
sont pas pris en compte, la qualité du son n’étant pas toujours suffi sante pour une bonne écoute).

- le nom du destinataire qui souhaite écouter un poème, ou celui d’une autre personne à qui est offert de sa part cette lecture.

- indiquer, le jour et l’horaire propices. Les appels anonymes ne sont pas reçus.

- le rendez-vous pris, un ( e ) comédien (ne) rappelle le numéro indiqué et dit le ou les poèmes choisis

2 - faire fonctionner le bouche-à-oreille… par le bouche-à-oreille, ce « service » original fonctionne, depuis Tours, dans toute la
France.

Animations, événements
La poésie, l’énergie secrète qui fait tenir debout

Ouverture officielle du Printemps des Poètes

Il suffit de passer le pont…

Manifestation de rue Samedi 7 mars à 15h

Départ de l’Octroi, parcours dans les rues de Tours vers la Maison de la Poésie.

Insurrection poétique, BIP, musique et poèmes-pancartes.

Coup d’envoi ! Départ dans l’affection et le bruit neuf !

Il nous faut arracher la joie aux jours qui filent. (Vladimir Maïakovski)

Samedi 7 mars à 16h
Maison de la poésie

Lectures, musique et rencontres autour d’un verre pour donner le coup d’envoi festif de cette dix-septième édition
du Printemps des
Poètes.
(entrée libre)

L’insurrection ouvrière
Quand les Compagnons se lèvent pour défendre leur idéal !

Dimanche 8 mars à 15h
Musée du Compagnonnage, rue Nationale

Déambulation dans le musée et lectures de poésies de compagnons et d’ouvriers appelant à la révolte
contre l’injustice sociale, les divisions entre compagnons, la vieillesse et la mort.
Entrée : 5€30

La société du spectacle Le plus petit cabaret du monde

Dimanche 8 mars, ouverture en continu
Octroi Sud Est

Anouck Hilbey est metteur en scène. Pendant trois mois, elle réunit 30 artistes de toutes les disciplines
pour réaliser une grande comédie humaine sur la société du Spectacle.
À l’occasion de la journée internationale des femmes, performances, écritures, forum, … avec DJ Lil’Pea, Lola Diane, Lus Dumont, Anouck Hilbey, et la femme-oignon, Tatiana Paris,…

Bruno Doucey, un poète, un éditeur
Habiba Djahnine, une poète

Lundi 9 mars à 19h30 Librairie La Boîte à livres

Bruno Doucey est poète et éditeur. Après avoir dirigé les éditions Seghers (créées en 1944 par le poète Pierre Seghers) il crée sa maison d’édition éponyme. Les titres de la soixantaine d’ouvrages publiés constituent à eux seuls un très beau poème.
Bruno Doucey nous parlera de son métier d’éditeur, nous lira ses textes. Il sera accompagné par la poète Habiba Djahnine, qui est également documentariste. Une rencontre avec des textes qui viennent des quatre coins du monde, un vrai régal
pour les mots et la solidarité.


© Murielle Szac - Bruno_Doucey© Karim_Ahmia

Le Printemps des Poètes aux STUDIO un fi lm et un atelier

Mercredi 11 mars à 14h15
Cinémas les Studios, rue des Ursulines

Le jeune public de 3 à 11 ans est invité à découvrir  En sortant de l’école .
Ce
film d’animation de 13 courts métrages associe, en toute liberté, 13 poèmes de Jacques Prévert
à l’univers graphique de jeunes réalisateurs.
Après la projection, le Printemps des Poètes se poursuivra par un atelier poétique
animé par Chantal Nicolas de la
Compagnie
Aux Deux Ailes.

Dans’A bulle, poésie de bulles

Mercredi 11 mars à 15h30
Espace Jacques Villeret, Mairie Annexe des Fontaines

Une bulle de savon, c’est tendre, brillant.
S’envole en soufflant délicatement.
Bulle douce, balle et bientôt ballon
Aime voler… ne dure qu’un moment.
Sa lumière est un éblouissement avec ses reflets qui éveillent l’imaginaire.
Les danseurs « bulleurs » embarquent le spectateur dans leurs bulles de douceurs…
bulles de savons petites, grosses, énormes !
Mêlant bulles, danse et jonglage pour un moment d’émerveillement.
Durée 30 minutes.
À partir de 2 ans, tout public

Tarif : 4€

Gaston Couté, poète de la révolte

Mercredi 11 mars à 15h
Maison de la Poésie

Ce petit gars maigriot, au regard de flamme, aux lèvres pincées était un grand poète.
Il allait chantant les gueux des villes et des champs, dans son jargon savoureux, avec son inimitable accent du terroir.
Il flagellait les tartuferies, magnifiait les misères, pleurait sur les réprouvés et sonnait le tocsin des révoltes.

Ainsi parlait Victor Méric pour évoquer Gaston Couté.
Sous la houlette de Jean-Pierre Lautman,
membre de l’Académie de Touraine,
on retrouvera quelques-uns parmi les plus beaux textes de Couté en écoutant les voix d’une
petite et dynamique équipe qui sert le chansonnier sans jamais le trahir.
(entrée libre)

Odyssée des chemins pèlerins
Je suis de cette bande de sable…

Mercredi 11 mars à 18h
Maison de la Poésie

Moments poétiques avec Olivia Élias, conférencière et poète membre de la diaspora
palestinienne. Elle connaît d’expérience les rouages des discours. Mais depuis toujours,
elle joue avec les mots pour dire ce qui est dans sa beauté et faire advenir des grands rêves.
Son premier livre « Je suis de cette bande de sable » est épuisé.
Son second recueil de poèmes « L’espoir pour seule protection » éditions AlfAbarre, est paru en février 2014.
Elle lira ses textes et sera accompagnée dans sa lecture par la comédienne Chantal Nicolas
qui dira également des poèmes de Mahmoud Darwich.
Vidéos de peintres palestiniens.
Pauses musicales au oud avec Hassane Masnaoui.
La soirée se clôturera autour d’un verre de thé et du basboussa.

(entrée libre)

 Si oui, oui ! Sinon, non !

Jeudi 12 mars à 20h30
Le Petit Faucheux, rue Léonard de Vinci

Aux jeux de massacre de ceux qui prétendent « déconstruire » codes et traditions,
Albert Marcoeur a toujours préféré les assemblages musicaux et poétiques dictés par son esprit d’escalier,
sa faculté de relier ce que le tout-venant de la création s’obstine à séparer, son regard amusé
et/ou interdit sur l’absurdité du quotidien.
Chansons, compositions, saynètes, montages sonores, maniement du verbe et de la parole…
Sa rencontre avec le quatuor Béla ajoute une étape de choix dans son parcours de figure libre.

Le quatuor Béla : Julien Dieudegard (violon),
Frédéric Aurier (violon), Julian Boutin (alto),
Luc Dedreuil (violoncelle).
Albert Marcoeur : texte, percussions, composition.

Entrée : 16€, 12€, 8€.


© Thomas Aubin
Poèmes couleur cristal
Concert

Vendredi 13 mars à 19h
Salle Jean de Ockeghem

Lumineux, sonore et musical comme le cristal sous les doigts, ce programme éclectique s’insurgeant contre les modes,
est un florilège des meilleurs textes et morceaux qui, ont enchanté les amoureux de la poésie
depuis 15 ans sous ces mêmes voûtes.
S’y ajoutent surprises contemporaines et inédits.
Les Amis d’André Stagnaro - Poésie Vivante en janvier 2000, inauguraient à Tours les premières
« Hivernales de poésie ».
Le récitant : le poète et comédien Bertrand Suarez Pazos, honoré du prix Rimbaud de la Maison de la Poésie à Paris.
La musicienne : Catherine de Preissac dont la harpe donne toute leur âme musicienne aux poèmes choisis par Anne Lascombes.
(entrée libre)


Poésie pour les tout petits

Samedi 14 mars à 10h30
Maison de la Poésie

Maryse Branjonneau et Laurence Mercier, avec un choix très judicieux de textes, des
marionnettes, des mises en mouvement et la fluidité de la flûte traversière émerveillent
les oreilles des petits et des grands. Il n’est jamais trop tôt pour aller à la rencontre des poèmes !

(entrée libre)

Insurrection chorégraphiée

Samedi 14 mars à 15h
Musée des Beaux-Arts, place François Sicard

Le Département d’Art dramatique du Conservatoire à Rayonnement National dirigé par
Philippe Lebas a confi é à l’écrivain, poète et dramaturge Marc Blanchet la direction d’un atelier d’écriture
 avec restitution théâtrale.
Le plus grand mystère règne sur cette affaire ! Il y aura des mots et des corps pour le dire, avec sens et non-sens, action et
vérité. Ce sera à l’arrivée le partage d’une invention commune.

BIP sur le Marché Rabelais

Dimanche 15 mars à 10h30
Marché Rabelais, Place Rabelais

Ou quand les élèves d’une classe de CE2 vont à la rencontre des marchands et des promeneurs-acheteurs du dimanche.
Telle une volée de moineaux - passeurs de poèmes, ils parcourent les allées, avec leurs poèmes et signets et voilà le plaisir
de dire, et le plaisir d’écouter qui se propagent !

Poésie et performance chorégraphique

Dimanche 15 mars à 18h
Centre Chorégraphique National de Tours, 47 rue du Sergent Leclerc

La poésie, parole levée, vent debout ou chant intérieur, … elle est une insurrection de la conscience contre tout ce qui enjoint,
simplifie, limite et décourage.

L’insurrection poétique va rayonner au CCNT.
Deux performances chorégraphiques interprétées par deux danseurs du CCNT, Anne-Sophie Lancelin et Raphaël Cottin,
chorégraphe de la Compagnie La Poétique des Signes. Des lectures en écho, en résonance, en interrogation, …
(entrée libre)


© Frédéric Iovino

 Rimbaud l’heure de la fuite

Lundi 16 mars à 18h30
Maison de la Poésie

Alain Borer, l’écrivain, le poète, raconte l’unité profonde de l’oeuvre et de la vie du poète aventurier-
négociant qui se disait
« un piéton, rien de plus ».
Rimbaud du
Bateau ivre et des Illuminations à vingt ans renouvelle la poésie moderne
et l'abandonne.

 

Charleville, Londres, Aden, Harar, les déserts d’Abyssinie…cet infatigable marcheur, mutique et solitaire,
aura mené sa courte vie « tout en avant » dans la hâte, l’intransigeance, les quêtes incessantes. Il meurt à
Marseille à l’âge de trente-sept ans.
Diffusion du fi lm réalisé par Alain Borer avec Léo Ferré « Le Voleur de feu ».
Lecture de textes.

(entrée libre)

© Ernest Pignon-Ernest

Poésie et Musique pour les tout-petits

Mardi 17 mars à 10h30
Maison de la poésie

Maryse Branjonneau et Laurence Mercier avec un choix très judicieux de textes, des marionnettes,
des mises en mouvement et la fluidité de la flûte traversière émerveillent les oreilles les petits et des grands.
Il n’est jamais trop tôt pour aller à la rencontre des poèmes.

(entrée libre)

OP / IMPRESSION / OP !

Mardi 17 mars à partir de 14h
Hall de la gare de Tours

Les usagers du CATTP Louis Pergaud, l’association Mode d’Emploi ont travaillé à partir des oeuvres
de l’artiste américain Keith Haring.
Petites vignettes et textes de revendications s’agiteront dans le hall de la gare.

Dire, écrire, un besoin vital d’écrire

ROTAKA, Insurrection

Mardi 17 mars à 18h30
Maison de la Poésie

Voix et corps sur les « oublis » de l’histoire, que convoquer de la barbarie des hommes
dans l’imposture qui masque leurs actes ?
ROTAKA.

Jean-Luc Raharimanana, d’une île maintes fois secouée par les violences, nous retrace
dans cette lecture les insurrections qui l’ont porté, de Nour, 1947,
Rêves sous le linceul
ou Za à son travail actuel avec le compositeur Jean-Christophe Feldhandler,
Imaintsoanala, ou l’alphabet des oiseaux.

Avec la participation de Karin Romer, Bernard Pico, comédiens.

Les artistes :

Auteur d’une quinzaine d’oeuvres, poésie, roman, nouvelles, théâtre, Raharimanana est depuis 2010
auteur associé au théâtre Athenor (Nantes) où il a tissé nombre de collaboration avec des musiciens tels que
Jean-
Christophe Feldhandier, compositeur,
percussionniste qui ce jour l’accompagnera.

(entrée libre)

© eric sneed

Lætitia Bourget, auteure, invite Joanna Consejo, illustratrice

Carte blanche

Mercredi 18 mars de 14h à 17h
Médiathèque des Fontaines

Poésie des mots et des images, témoignage du dialogue entre les univers de ces deux auteures.
Présentation des réalisations des enfants durant la résidence de Lætitia Bourget à Livre Passerelle. Goûter à 16h.
(entrée libre)

Performance autour de l’Insurrection Poétique

Mercredi 18 mars à 12 h Attention, horaire modifié !
Théâtre Olympia, rue de Lucé

Performance-création du comédien Jacques Bonnaffé, parrain du 17e Printemps des Poètes
avec les jeunes comédiens du dispositif « Jeune Théâtre en Région Centre »
du théâtre Olympia et ceux du spectacle de Laurent Gutmann accueilli à cette date par Jacques Vincey.

(entrée libre)

Poètes et musiciens en Résistance
Chants du front, voix clandestines

Jeudi 19 mars à 19h
Maison de la Poésie

Éluard, Desnos, Char, Aragon, Marly, Schultze, Poulenc, Baudrier, Barraine, Dutilleux…
Sous le joug de l’oppression, la plume, qu’elle soit nostalgique ou violente, se veut libératrice.
Tandis que sous les manteaux, dans les salons s’échangeaient les voix clandestines,
musiciens, poètes s’accordaient dans la volonté de continuer le combat, l’Autre Combat,
celui de la pensée, des idéaux et du coeur, celui qui renouvelle l’Histoire des hommes et
non celui de l’ignorance et de la peur qui les condamne à l’obscurantisme.

(entrée libre)

Bernard Pico, diseur de mots
Marlène Guichard, soprano
Marie Perrin, mezzo-soprano
François Cornu, piano
Production Collectif Aria Magenta

Écritures croisées

Vendredi 20 mars à 18h
Maison de la Poésie

Restitution en voix, en corps des ateliers d’écriture conduits par le poète Alain Boudet.
Ces textes vont à la rencontre des textes du poète.

(entrée libre)

Scène ouverte

Vendredi 20 mars à 19h
Maison de la Poésie

Chacune, chacun apporte des textes (les siens ou ceux des autres) pour seulement le plaisir de les dire,
de les faire découvrir et de partager des mots.

(entrée libre)

Atelier d’écriture

Samedi 21 mars à 15h
Librairie Libr’enfant, rue Colbert

Vous avez 9 ans et plus, venez avec Marie Remande vous saisir des mots,
les apprivoiser, cheminer en écriture, pour le plaisir de dire pour vous, pour les autres,…
Participation à l’atelier : 12€

 La poésie est une arme chargée de futur (Gabriel Celaya)

Samedi 21 mars à 15h
Kiosque du Parc Mirabeau

Dites, qu’avez-vous fait de la parole qui est une braise ardente. On la prend à pleine main, on porte le feu…
Jacques Bertin.

Voix sera donnée aux poètes qui ont dit la fraternité, la résistance, la solidarité,
 l’engagement, la justice, le respect…

© Gérard Joubert

 

 Jean-Michel Espitallier,

lecture performance

Samedi 21 mars à 17h
Centre de Création Contemporaine Olivier Debré

Coller un faux nez au tragique.
Rire de tout, se lamenter du reste.
Explorer, dans le contemporain, ce qui nous fait marcher, ce qui nous fait courir.
Traquer des trucs, accommoder les restes, construire, accumuler, défaire… des équilibres instables.
Poète inclassable, Jean-Michel Espitallier, ouvrira son cabinet de curiosités, atelier bricolage,
il nous fera visiter quelques-unes de ses extravagantes collections.

(entrée libre)


© Hannah Assouline, Opale, 2012

Brecht, le chantre du théâtre politique ?

Mardi 24 mars à 20h30
Le Petit Faucheux, rue Léonard de Vinci

On disait de lui : « Brecht est un poète cérébral, un esthète distant ! »
Alors même qu'il est un poète sensuel, un poète des destins plus empreints de courbes florales
que de rectitudes morales et un poète de l'exil. .

C’est le poète des destins qui parcourent les grandes villes que nous célèbrerons avec
les musiciens du DEM de jazz et les acteurs du COP du conservatoire.
Le poète à l’humeur féroce, et nous défendrons la férocité de la pensée comme un bien précieux face à l’obscurantisme
(entrée libre)
.

L’arbre étiolé de la cour
Dénonce l’aridité du sol, mais
Les passants le traitent d’estropié
À juste titre.

(Bertolt Brecht - l’heure n’est pas à la poésie)

Le Printemps des Poètes dans les quartiers

TOURS-OUEST

Bibliothèque Croco’livres
Centre Social Maryse Bastié

Animation lecture poèmes

Mercredis 11 et 18 mars à 11h
Maison des familles, place Olivier Le Daim

Animation, lecture poèmes pour les familles à Croc’mâtines.

Déambulation en poésie

Mercredi 18 mars à 15h
Jardin Botanique (entrée rue d’Entraigues)

Départ pour une déambulation en famille,
avec la bibliothèque de rue du Centre social Maryse Bastié.
Plantation de poèmes et parcours poétique avec une compagnie de théâtre de rue.

 

Centre socioculturel Courteline

Bibliothèque de rue en poésie

Université François Rabelais

Rencontre avec le poète et éditeur Bruno Doucey
Rencontre avec la poète et documentariste Habiba Djahnine

Lundi 9 mars à 14h
Amphithéâtre A, site des tanneurs

Rencontre animée par Hélène Maurel-Indart, professeur de littérature française.
(entrée libre - Tous publics).

 

Rencontre avec Stéphane Bouquet

Jeudi 12 mars à 16h30
BU Lettres et Sciences Humaines, site des Tanneurs.
Le poète Stéphane Bouquet est en résidence à l’Université. Rencontre animée par Guillaume Cingal,
maître de conférences en littérature anglophones à l’Université de Tours.

Exposition
Affiches-poèmes sur le thème de l’insurrection poétique

Hall de la Bibliothèque Universitaire

TOURS-EST

Centre socioculturel « Pluriel(le)s »
6, avenue du Général de Gaulle
Femmes poètes
Vendredi 6 mars de 10 h à 12 h

Lecture de poèmes écrits par des femmes

Poèmes chantés
Vendredi 13 mars de 10h à 12h
Café des mots
Mardi 10 et mardi 17 mars

Atelier d’écriture
Vendredi 20 mars et vendredi 27 mars de 10h à 12h

Bibliothèque Paul Carlat

Plantation de poèmes - Les BIP s’invitent

Association Au’Tours de la Famille

On se prépare…
Mercredi 18 février de 14h à 16h
7, allée Adjudant Foiny

Recherche de textes, on s’exerce à dire à voix haute, on fabrique des pancartes-poèmes.

Écritures
Samedi 14 mars de 15h à 17h30

Écritures de poèmes avec les enfants des clients du magasin Simply, Place Neuve.

Lectures
Mercredi 18 mars

Lecture de poèmes par les enfants dans une maison de retraite du quartier.

P’tit déjeuner poétique
Samedi 21 mars de 10h à 11h 7, allée Adjudant Foiny

Au menu, des gâteaux, des jus de fruits, du thé… et de la poésie pour toute la famille !

Plantation de poèmes Samedi 21 mars de 15h à 16h30

Petit jardin au 7 allée Adjudant Foiny

Après l’installation des « bambous-poèmes », goûter à 16h30.

Bibliothèque Centrale
Quai André Malraux

Heure du conte poétique et musicale

Lecture accompagnée au hautbois par Médéric Rivereau.

TOURS-SUD

Centre Léo Lagrange Fontaines


Impasse Johann Strauss
Exposition de textes

Du 9 au 22 mars
Suite aux ateliers d’écriture.

Atelier d’écriture
Jeudi 19 mars de 17h à 19h

animé par Marie Remande et la compagnie des Crieurs publics.

De la révolte à la douceur, venez jouer avec les mots. Ouvert à tous.

Apéro poétique
Jeudi 19 mars à partir de 19h

Buffet poétique, crieurs publics et autres surprises.

Concert de la Chorale
Jeudi 19 mars à 19h15

Animé par Paul Bounie.

Adaptation d’un texte révolutionnaire créé par l’atelier d’écriture sur la musique de « O Belacio »
de Thomas Fersen et interprétation « Le déserteur » de Boris Vian.

Espace Jacques Villeret

Exposition

Dans le cadre du Printemps des Poètes, des partenariats s’installent ! Ainsi, c’est l’Espace Jacques Villeret,
le Centre socioculturel Léo Lagrange et la Médiathèque des Fontaines qui ont fait vivre des ateliers d’écriture.
Les textes, au-delà des mots, vont devenir « productions graphiques », couleurs, calligraphie, mise en page…
Vous pourrez les découvrir à l’Espace Jacques Villeret pendant toute la durée du Printemps des Poètes.

Médiathèque des Fontaines

Samedi 7 mars à 16h
Poésie et blues créole !

La médiathèque Jacques Villeret de Tours accueille l’écrivaine J.Q. Louison pour une heure de féérie poétique,
une lecture inédite des poèmes extraits du recueil publié « Visions de l’aurore de félicité » en présence
de l’auteure, avec la participation exceptionnelle de la vocaliste Christina Goh pour une alternance en musique.
J.Q. Louison est une auteure de sciencefiction connue pour sa trilogie « Le crocodile assassiné ».
À son effectif, neuf publications, dont trois recueils de poésie et un ouvrage de recherche en civilisation américaine.
Enseignante d’anglais, cette écrivaine martiniquaise, tourangelle depuis quelques années, consacre désormais la
majeure partie de son temps à l’écriture.
Christina Goh, vocaliste francophone, est reconnue pour sa musique conceptuelle au carrefour du blues et de l’acid jazz. Depuis
plus de 10 ans, sa collaboration avec J.Q. Louison lui a permis de mettre en musique plusieurs poèmes de l’écrivaine.
Surnommée « la perle noire de l’afro-blues », Christina Goh et sa voix puissante et vibrante
permet une lecture différente et poétiquement musicale.

Rendez-vous est pris ce 7 mars pour une poésie différente !


© Y-M. Barclay

Lecture poétique

Vendredi 13 mars de 16h30 à 18h30

Lecture poétique avec Mireille Blanchet- Arnault et les participants de l’atelier d’écriture animé par Vivre et l’Écrire en Touraine.
Carte blanche à Lætitia Bourget et Joanna Conselo

Mercredi 18 mars de 14h à 17h

En partenariat avec l’association Livre Passerelle qui a accueilli en résidence Lætitia Bourget.
Lecture et découverte des travaux construits avec les enfants.
Bibliothèque des Rives du Cher
Plantation de Poèmes
Mercredi 11 mars à 10h.
Espace jeunesse

Écritures croisées ou comment les textes des

habitants croisent les poèmes d’Alain Boudet
Après les lectures dans des lieux les plus divers,
Après des rencontres avec des poètes dans les bibliothèques, dans les librairies, dans les classes, à la Maison de la Poésie,
Après les ateliers d’écriture,
voici une étape supplémentaire dans la découverte, la « conquête » des mots…
Alain Boudet, l’auteur d’une trentaine de recueils de poésie, l’initiateur du « Promenoir » de La Suze
et de ses vingt-quatre heures en poésie, va faire escale pendant le premier trimestre 2015 dans les territoires Ouest de notre ville.
Des lectures, des ateliers d’écriture, des mises en voix, une publication avec les personnels des crèches, avec les passeurs de
poèmes des bibliothèques de rue de Croco livres et de Courteline, avec les enfants des accueils de loisirs de Maryse Bastié,
avec des adultes…
Et une restitution à la Maison de la Poésie le vendredi 20 mars.

 …Tu voudrais que la poésie soit un peu de douceur sur la peau des choses
Et tu n’es pas le seul.
Alain Boudet (Si peu mais quelques mots Éditions de la Renarde Rouge)

Mercredi 18 mars de 14h à 17h

TOURS-NORD

Centre Léo Lagrange Gentiana
90, avenue Maginot
La valise à livres spéciale Printemps des Poètes.

Mercredi 11 mars de 15h30 à 17h30

Lectures Parents-Enfants, en partenariat avec l’association Livre Passerelle.

La boîte à lire

Sur toute la durée du Printemps des Poètes, la Boîte à Lire est spécialement fournie en livres de poésie.

Bibliothèque François Mitterrand
Poésies / Chansons

Jeudi 19 mars à 18h30

Salle Louis Parrot

Prestation poétique avec mise en mots et en voix par les bibliothécaires de l’Espace Jeunesse.

Insurrection,
lecture de textes poétiques

Jeudi 19 mars de 15h30 à 16h30

École de la Deuxième Chance, 14 bd Preuilly

Un jour du Printemps des Poètes, le 19 mars, l’École de la Deuxième Chance à Tours se consacre à l’écriture sur l’insurrection.
Une matinée d’écriture avec l’auteur Jean- Luc Raharimanana et la comédienne Léa Toto
(Théâtre Olympia Tours).

Un après-midi de théâtre avec les comédiens Mohamed Belhacem et Géraud Thomas.
Les élèves présentent ensuite au public leurs propres textes, avec leurs propres voix.

L’École de la Deuxième Chance qui aide à l’intégration professionnelle et sociale des jeunes, dans sa démarche, met en place
des ateliers d’écriture et de théâtre.

 

Révolte en chant-thé

Dans l’ambiance feutrée de Tours à Table, venez régaler vos
papilles des saveurs des pâtisseries, et venez nourrir vos oreilles des chants poétiques et révoltés de Caroline.
Vous retrouverez Bob Dylan, Bobby Lapointe, Bertold Brecht,
Billie Holiday, et bien d’autres encore… Bienvenue à chacun !

Jeudi 12 mars, de 15h à 17h
Mercredi 18 mars, 13h30 à 15h30
Jeudi 16 mars, 13h30 à 16h
Mercredi 25 mars, 14h à 16h
Jeudi 26 mars, 14h à 16h

Tours à Table, 45, rue Bernard Palissy

 

Le roman inachevé

Samedi 14 mars à 17h
Cloître de la Psalette
(entrée par la cathédrale)

Ce beau lieu va résonner du texte de Louis Aragon « Le roman inachevé » lu par Philippe Lebas.
(entrée libre)


© P. Berthé - CMN

 

À Tours, le Printemps des Poètes est une aventure collective, une aventure culturelle, une aventure humaine.

Toutes les structures, associations, établissements, services, dont les noms suivent ont mis en
commun leur énergie, leurs compétences, leurs rêves pour donner encore plus de couleurs à la
poésie, avec la volonté de favoriser la rencontre et les échanges avec le plus grand nombre des
Tourangelles et des Tourangeaux.

Ville de Tours, Théâtre Olympia, Bibliothèques municipales, Espace Jacques Villeret, Livre
Passerelle, Musée du Compagnonnage, Centre Léo Lagrange Tours-Nord, Centre Léo Lagrange
Tours Sud, Centre de Création Contemporaine Olivier Debré, Le Petit Faucheux, Conservatoire
à Rayonnement Régional, Lycée Descartes, Musée des Beaux-Arts, Les Amis d’André
Stagnaro-Poésie Vivante, Association Le Sourire du Chat, la Fédération des OEuvres Laïques,
les crèches municipales, Au’Tours de la Famille, Collectif Palestine 37, Association Pluriel
(le)s, Compagnie du Nuage Distrait, des classes des écoles élémentaires, Association Mode
d’Emploi, Centre Louis Pergaud, Association Courteline, Centre socioculturel Maryse Bastié,
Croco’livres, Les cinémas Studio, Libr’enfant, Le Centre des Monuments Nationaux, Lire et
Faire Lire, Université François Rabelais, La Boîte à livres, VLCT, Vivre et Écrire en Touraine,
Art et Poésie de Touraine, des fl euristes, collège la Providence, Galerie Lyeux Communs,…

Événements surprises à venir...


Le monde
Tourne en rond
Ouvre-lui
Sa cage !

 Francisco Aves (La clé du monde est dans l’entrée à gauche – Le Temps des cerises)

 

Actualités poétiques